Le projet KOTOKOLI

La phase pilote a été mise en œuvre en mars 2016 avec le soutien de l’Institut Goethe. Le projet compte deux étapes : Théorique et pratique. L’objectif est de créer davantage de contenu web sur le dynamisme culturel africain à travers les festivals. Pour cette première phase, une team de sept rédacteurs s'est mobilisé pour couvrir le Marché des Arts du Spectacle Africain (MASA) qui s'est déroulé à Abidjan. Avant cet investigation du terrain, deux journalistes aguerris ont donné une formation aux rédacteurs afin qu'ils soient bien préparés. Il faut pouvoir suivre les différents spectacles et en faire un retour le plus tôt possible. Il faut également pour annoncer ces événements et y mettre la manière dans la plume. Le challenge était donc là : Rapidité et professionnalisme. Le support de diffusion étant le web, il fallait également avoir une approche adaptée. A la fin, le blog créé contenait plus d'une vingtaine d'articles et une vidéo Bilan. Le contenu du blog a d'ailleurs été repris par le site officiel du MASA afin de l'animer. L'ambition avec KOTOKOLI - entendez oiseau en nouchi, langue de rue à Abidjan- est de'arriver à répliquer le concept dans la sous région. Il deviendra une sorte d'encyclopédie web des festivals culturels africains du Cameroun, en Côte d'Ivoire, en passant par le Sénégal.

Le lien du blog ici : www.kotokoli.wordpress.com