Vous êtes ici

J'ai rencontré le jeune Prix d'excellence Kambou Félicien

 

Kambou Felicien, 19 ans, 383 points au BAC, incroyablement timide, pratiquant le Kung-fu, Prix national d’excellence accompagné de la somme de 10 millions FCFA, reçu à l’INPHB, souhaitant perfectionner son anglais et devenir architecte. 

Il fait partie des élèves qui ont bénéficié des activités et soins de la CIE, et recevra un prix et des lots ce vendredi 21 septembre.



Nous avons discuté un petit moment. Il vit à Bouaké avec ses parents. Ces derniers sont analphabètes et Felicien n’a jamais reçu l’encadrement d’un « maître de maison ». Depuis le primaire, il occupe la première place dans les classements. Sauf au CP2 où il a été une fois deuxième. La discipline et la concentration sont ses secrets, au delà bien évidemment du travail. Il avoue cependant avoir beaucoup de difficultés à prendre la parole en public. 
Le regard baissé, le buste raide aux premiers abords, il se détend au fil de cet échange non conventionnel où nous faisons connaissance à coup de questions. 

Je lui ai parlé de l’architecte ivoirien Issa Diabaté, de l’intérêt de beaucoup lire pour ouvrir son esprit au delà des cours donnés en classe, de prendre part à des conferences ou d’intégrer une association afin de se confronter au monde et exercer son confort en public. Je lui ai parlé de combien il est important de ne pas se limiter et d’exploiter ses capacités, sa créativité. J’ai enfin admiré la discipline qu’il a su s’imposer sans attendre les parents ou les professeurs. Pas de réseaux sociaux avant le bac et les révisions quotidiennes.

Normal

Laisser un commentaire


CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
5 + 1 =
Trouvez la solution de ce problème mathématique simple et saisissez le résultat. Par exemple, pour 1 + 3, saisissez 4.