Vous êtes ici

CAP SUD ART : Rapprocher l'Art du grand public

En 2015, je publiais un article pour le Goethe Institut. Le titre : De l’intérêt de la performance artistique en rue. Ce fut à la fois un exercice et un honneur pour moi en tant que blogueuse culturelle. A l’instar de journalistes culturels du Sénégal, de la Tanzanie, du Cameroun, du Zimbabwe, de l’Afrique du Sud, du Mali, et du Nigeria, je fus donc publiée. L’article est disponible ICI.

Deux ans plus tard, je découvre un énième événement qui s’inscrit définitivement dans cette dynamique : Rapprocher l’Art du grand public.

Celui-là ne se déroule pas en rue comme c’est le cas avec des performances comme de INSIDE OUT PROJECT ou BAZOUAM, deux projets photographiques. D’ailleurs je vous recommande vivement BAZOUAM qui est toujours visible au marché artisanal de Grand-Bassam. 

Pour revenir à ce énième événement, il s’agit de CAP SUD ART !

CAP SUD est un centre commercial. Boutique de vêtements, cafés, supermarché, stands de ventes,  font naturellement le décor de l'espace. La clientèle a donc dû être surprise ce mercredi 24 mai. En effet, une installation inédite a pris place au premier étage.  C'est la série de portraits « « FIGURES EMBLÉMATIQUES DE L’HISTOIRE DES INDEPENDANCES AFRICAINES » réalisée par l’artiste Valerie Oka. L'exposition inaugure le projet "CAP SUD ART", un concept mûri par CAP SUD avec pour objectif "d'offrir plus que du shopping à sa clientèle". Vous faites vos courses et vous visiter une exposition par la même occasion. C'est pas cool ça ! 

Cette démarche m'a définitivement fait penser à ce passage de mon article de 2015 : 

C’est un fait. L’idée collective réserve l’art à une élite, riche ou intellectuelle, qui serait plus intéressée par les questions d’esthétique. Aussi ce domaine est-il sujet a des préjugées nourris par un complexe propre à des personnes qui n’osent pas pénétrer un environnement dit « réservé » Peut-être faudrait-il décentraliser l’art à Abidjan. Si le grand public ne vient pas à lui, alors devra-t-il aller vers lui. 

Au final l'idée est de créer le cadre pour un rapprochement entre le Grand public et l'Art;. Cela est valable dans les deux sens. Et quand de grandes enseignes intègrent cette philosophie, on ne peut que se réjouir. 

Faites un tour pour découvrir ou redécouvrir le travail de Valerie Oka qui est une artiste multidimensionnaire dans son Art. En bonus vous vous cultivez en apprenons davantage sur des figures de proue de l'histoire africaine.L'exposition dure jusqu'au 30 juin.

Normal

Laisser un commentaire


CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
7 + 4 =
Trouvez la solution de ce problème mathématique simple et saisissez le résultat. Par exemple, pour 1 + 3, saisissez 4.