Vous êtes ici

Être un blogueur crédible selon moi

 

Le samedi 20 mai 2017, je prenais part à une rencontre du programme « Women Techmakers » organisée par le GDG Grand Bassam. Je devais intervenir sur un sujet de mon choix, en rapport avec ma casquette de blogueuse. L’invitation me parvenait moins d’une semaine avant le rendez-vous. J’ai donc opté pour un thème que j’abordais souvent avec mon entourage et qui illustrait ma vision : Être un blogueur crédible.

Soyons clairs, je ne parle pas de  popularité. Je ne suis pas (encore) populaire. Pour moi la crédibilité est prioritaire et cela, peu importe le domaine. Ensuite, bien sûr, est-il important d’agrandir la notoriété de son blog et par ricochet la sienne. Mais sans fondements solides, la popularité aura tendance à disparaître.

Mon intervention a pris la forme d’un échange qui s’est étendu sur trente minutes où nous avons essayé de faire le tour de la question. J’ai pensé qu’il était intéressant de partager par écrit et plus en détails mon propos. J’espère par la suite avoir vos contributions afin d’enrichir la réflexion.

Alors qu’est-ce qu’un blogueur crédible ?

Définissons mot par mot comme on nous l’a appris au primaire. Mes définitions sont cependant liées au contexte ici.

Un blogueur : C’est celui qui anime un site internet personnel en y publiant du contenu. Il peut s’agir d’article écrit, de vidéos, ou de podcast. L’activité du blogueur se caractérise par une certaine liberté qui lui permet de définir lui-même sa ligne éditoriale.

Crédible : Qui est digne de confiance, fiable, de sorte qu’il est écouté par les amateurs et sollicité en tant que blogueur par les professionnels du domaine qu’il traite.

Ce dernier point nous ramène à l’intérêt d’être un blogueur crédible. Pourquoi être un blogueur crédible ?

Parce que le travail que vous effectuez sur votre blog est la vitrine de votre savoir-faire. Il peut donc vous offrir des opportunités. Parce que c’est comme ça que vous fidélisez votre lectorat qui voit en vous quelqu’un de fiable. Vous devenez un prescripteur dans un domaine donné. On peut être populaire sur les réseaux sociaux avec des milliers d’abonnés et ne pas intéresser les professionnels du domaine qui pourrait vous offrir un partenariat, un boulot, ou vous inviter à participer à des ateliers ou conférences. Pourquoi ? Parce qu’on ne propose pas derrière cette popularité en ligne, un contenu consistant qui témoigne de nos talents ou nos connaissances, qui donne de la force à nos propos.

Personnellement, mon blog m’a offert des opportunités au travers de personnes que je ne connaissais pas auparavant. Ces personnes du milieu dans lequel mon blog me fait évoluer, l’ont visité, ont visité mes réseaux sociaux et se sont basées sur leurs contenus pour me donner ma chance. Je n’étais pas populaire. J’étais même moins vue qu’aujourd’hui.

Et le constat est le même avec des blogueurs tels que Ezechiel Yobou, Sonia Guiza, Afrofoodie, Isa Zongo, Serial foodie, Altinée Diallo, Fanta Styck ou encore Daouda Coulibaly, pour ne citer que quelques contemporains en Côte d’Ivoire.

Ils ne sont pas particulièrement populaires en dehors de la communauté web et du domaine dans lequel leur blog se spécialise, mais ont su intéresser des professionnels et fidéliser un lectorat.

Partant de mes observations, voici donc comment l’on pourrait répondre à la question suivante :

 Comment un blogueur établit-il sa crédibilité ?

Je l’ai résumé en trois caractères. Pour moi le blogueur doit être consistant, concentré, vrai.

Consistant :

  • Publier régulièrement des articles

Il n’est pas obligé de publier « beaucoup », mais doit se donner dans l’absolu un nombre minimum d’articles par semaine, par mois, ou même par jour. Tout dépend de son planning. Ce qu’il faut absolument éviter, c’est de publier un jour, et de disparaître deux mois. Vous ne voulez pas vous faire oublier. Soyez constant.

  • Proposer des articles de qualité

Le blogueur peut parfois proposer du fun et du léger, mais il est important de proposer aussi des articles de recherche, d’analyse avec des informations utiles et vérifiées. C’est une valeur ajoutée.

  • Se cultiver sur le domaine qu’il traite.

Je suis une blogueuse culturelle, mais ce n’est pas un domaine que j’ai étudié. Il me passionne et j’essaie d’être au maximum en contact avec lui. Je me frotte aux professionnels, je fais des recherches sur internet, lis des articles, visite des expositions en compagnie d’artistes ou de galeristes, pour exercer mon regard, ma lecture, et ma plume. Je pense d’ailleurs encore aujourd’hui que j’ai encore beaucoup à apprendre si je veux pouvoir communiquer efficacement l’intérêt des Arts et de la culture africaine au plus grand nombre. Le blogueur doit se cultiver constamment. C’est comme ça qu’il proposera des articles de qualité et de référence.

  • Prendre part à des activités liées à son blog

Tout ne se passe pas que dans le virtuel. Le blogueur doit aller à la rencontre aux personnes qui partagent sa passion ou exerce dans le domaine, se faire connaître, contribuer aux actions, idéalement organiser un événement ou un programme lié à son blog. Il ne doit pas rater l‘occasion de s’exprimer, dans la mesure du possible, sur les événements clés liés à son blog. Dans mon cas, ces événements pourraient être le MASA (Marché des Arts du Spectacle Africain), Les jeux de la Francophonie, le Dakart, le FESPACO, les expositions d’Art… Et s’il peut même y participer, c’est parfait. Il se positionne.

  • Se réinventez et concrétiser

Soyez dans une dymanique d'amélioration constante. Vous ne pouvez pas vous permettre de stagner dans un environnement en perpétuelle évolution.Apportez des innovations dans votre blogging avec de nouveaux supports, de nouvelles rubriques, des invités importants ou d'actualité, des sujets profonds qui interpellent. Certains blogueurs deviennent même entrepreneurs dans leurs domaines en créant des webzine ou des agences. Des caps qui renforcent leur aura. C'est le cas de Yehni Djidji ou de Israël Yoroba

  • Participer à des concours

Ce point est facultatif selon moi. Mais il reste important. Participer aux concours nationaux ou internationaux vous permet de vous faire connaître par les autres blogueurs et autres web-actifs professionnels. Et s’il arrive que vous gagne, il renforce votre crédibilité. Les prix de Meilleur blogueuse en Côte d’Ivoire, et de Meilleur blog Francophone Africain ont fortement contribué à m’offrir des opportunités.

Concentré :

  • Idéalement il doit définir une ligne éditoriale claire.

 Imaginez un blogueur qui blogue un jour sur le maquillage, un autre jour sur la littérature, un autre sur technologie. On s’y perd un peu, et même vous, pourrez-vous y perdre. Ok il peut avoir des exceptions, ok vous avez une vie en dehors de votre blog et vous faites plein d’autres choses, mais à partir du moment où vous êtes dans le cadre de votre blog, n’embrouillez pas vos followers.

  • Animer ses réseaux sociaux dans ce sens

Sur vos réseaux sociaux vous pouvez certes parler de tout ce que vous voulez, mais glissez régulièrement du contenu lié à votre blog. Marquez les esprits. Je vais encore citer des contemporains : Tchonté Silué et Edith Brou. La première est automatiquement liée à la littérature, la deuxième au numérique. Pour arriver à ce résultat, il a fallu qu’elles se positionnent en tant que telle sur internet. Comment ? En parlant essentiellement de ces choses, et sur leurs blogs, et sur les réseaux sociaux.

Exception : Certains blogueurs parlent de leur lifestyle. Leur blog parle d’eux, leurs activités, leurs réflexions, leurs créations. Ils ont tendance à être généraliste. Ceux-là peuvent s’imposer par leur consistance. Mais plus encore, c’est leur signature et leur personnalité qui les mettent en avant. A ce jour, mon nouveau blog perso concerne mon lifestyle et mon webzine CULTURICHE poursuite ma passion pour les Arts et la Culture. Mais vous remarquerez en lisant mes billets de blog que mon lifestyle est très culturel…

  • Identifiez sa cible

Ce point concerne les partages de nos articles. Il est plus intéressant de les partager dans des groupes qui sont concernés par notre ligne éditoriale. Aussi vaut mieux éviter d’identifier une trentaine de personnes dont la moitié n’est pas forcément concernée par le contenu de l'article. Laissez parfois, même très souvent, les gens vous lire naturellement. Ne forcez pas… Et soyez à l'écoute de votre cible, demandez leur quelles sont leurs attentes pour l'adapter à votre vision sans pour autant la dénaturer.

Vrai (et posé) :

On ne vous demande pas d'être parfait. Ici ce sont vos valeurs et votre ouverture qui priment.

  • Ne vous laissez pas influencer par les perdièmes

Même si vous avez reçu une contrepartie financière pour suivre un événement ou tester un produit, n’hésitez pas à relever les points négatifs si vous en trouvez. Vous pouvez le faire avec courtoisie et vous aurez été honnêtes avec vos lecteurs en leur donnant un point de vue avisé. L’annonceur respectera cela. Tout est dans la manière de formuler la critique. ICI un article où je m’adonne à l’exercice.

  • Mentionnez que l'article est sponsorisé

Si vous êtes payé pour rédiger un test de produit, pour informer de la sortie d'un produit, ou pour publier un communiqué de presse, en résumé pour faire de la pub, mentionnez "article sponsorisé" au bas de l'article. Perso, j'ai éprouvé de la réticence avec cette règle à mes débuts parce que je considérais que j'étais libre de gérer mon blog comme je le voulais. Mais il faut permettre à nos lecteurs de faire des choix éclairés, en toute connaissance de cause. 

  • Soyez correct dans les relations professionnelles (même humaines)

Vous avez l’occasion de pouvoir rencontrer un artiste ou un entrepreneur pour une interview. Venez à l’heure et prenez soin de vous documenter avant. Vous poserez des questions pertinentes et nouvelles. Montrez-vous sociable. Si vous êtes un blogueur introverti, timide, ou pire grognon, c’est chaud… Généralement l’enthousiasme attire plus. Ayez de la conversation et de la spontanéité. Allez vers les autres. C’est pareil sur les réseaux sociaux. Vous êtes l'Egerie de votre blog.

  • N’attendez pas d’être invité ou d’avoir une contrepartie pour vous rendre à un événement

Avant de générer des revenus, vous voulez créer du contenu. Payer pour un ticket et assister à un événement est un investissement que vous devez accepter de faire. Ne vous habituez pas trop aux invitations au point de renoncer à prendre part à un rendez-vous qui concerne pourtant votre ligne éditoriale. C’est d’ailleurs là de souligner l’importance de bloguer sur un domaine qui vous passionne…

  • Publier du contenu originel et original

Pas de copier-coller ou des concepts trop calqués qui rappelleraient facilement un contenu déjà proposé. Soyez original, innovez, soyez créatifs, explorez différents angles, différents supports. Ayez une identité. Surtout, citez les sources quand vous récupérer un bout d'article quelque part.

  • Prenez vos responsabilités

A un certain stade, quand votre crédibilité se construit, vous êtes attendu à des « tournants » Vos followers attendent de vous que vous donniez votre avis sur un sujet, que vous le déploriez ou que vous le souteniez. Ils attendent une analyse. Si vous décidez de vous exprimer, faites attention à comment vous vous le ferez car ce sera lu avec attention et partagé. Et quand c’est fait, assumez vos propos. Vous pourrez vous tromper et le reconnaître, mais assumez ce que vous avez dit. Ne soyez pas ambivalent de sorte à paraître peu digne de confiance.

  • Ne vous noyez pas dans les bad buzz

Les attaques sur la toile à répétitions ne vous avantageront pas beaucoup. Vous gagnerez seulement à avoir la réputation d’un blogueur belliqueux et imprévisible, capable de tout. Et si vous êtes attaqué, aussi difficile que cela puisse être, réagissez avec le maximum de tact, ou mieux ne réagissez pas (en tout cas pas en public). N’alimentez pas la polémique.

Tout ce que je viens de vous dire est inspiré de mes cinq ans de blogging, de mes propres erreurs, et de ce que j’observe dans mon entourage. Encore aujourd'hui je continue de travailler à construire cette crédibilité.

Je pense qu’il est important d’être un blogueur crédible avant d’être un blogueur populaire.

Votre popularité ne vous servira à rien sur des terrains concrets si vous n’avez pas une personnalité attrayante, du répondant, un background qui témoigne de la qualité de votre travail, et une bonne réputation auprès des professionnels du domaine que vous traitez.

Normal

12 Comments - Être un blogueur crédible selon moi

orphelie May 21, 2017

Répondre
Tout dépend de comment tu organiseras tes rubriques, de si tu comptes bloguer sur le Droit du tourisme par exemple. L'idéal serait que tu trouves un trait d'union entre ces deux domaines. Mais même là encore c'est une niche très étroite qui a priori ne te donne pas la possibilité d'exploiter plusieurs sujets. Me concernant, je ne te recommande pas de faire un blog où tu parlerais à la fois de Droit et de tourisme. Si tu es tellement passionné par ces deux domaines et que tu tiens absolument à bloguer dessus, crée deux blogs, il est préférable d'en parler sur deux plateformes différentes. Le risque que tu prends est que tu pourrais te disperser et embrouiller tes followers. Mais c'est possible. Ça te demandera du travail, du temps, et de l'ingéniosité.

orphelie May 27, 2017

Répondre
Merci Siam pour tes précisions et pour le partage. :)

Pages

Laisser un commentaire


CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
11 + 9 =
Trouvez la solution de ce problème mathématique simple et saisissez le résultat. Par exemple, pour 1 + 3, saisissez 4.