Vous êtes ici

Art

Culturiche : Comment je suis éprouvée et excitée à la fois

 Ces trois derniers mois, vous avez certainement remarqué mon inconstance ici. Je l'avoue, je me consacre moins à mon blog perso. Mais j'ai de bonnes raisons. Il y a 4 mois, je lançais CULTURICHE. Depuis je cours...

Jeux de la Francophonie : L'oeuvre de Mbaye Babacar Diouf

Plusieurs œuvres d'Art sont en compétition pour les jeux de la Francophonie. Elles sont exposées à la Bibliothèque Nationale d'Abidjan et accessibles au public. Je vous en parlais déjà ici. 

Jeux de la Francophonie : Comment visiter les expositions des oeuvres en concours

Ca peut paraître évident pour certains : Nul besoin d'être orienté pour visiter une exposition. Mais pour celle-ci, j'ai pensé qu'il fallait vous faire des recommandations. J'en ai fait l'expérience hier.

Si je veux être une entrepreneure culturelle efficace (1)

Le 7 juin 2017 je postulais auprès de Arterial Network afin de prendre part à une formation sur la gestion des projets artistiques et culturels. L'appel à candidatures était ouvert aux ressortissants des pays de la sous-région. Le 7 juillet, un mail m'informait que j'étais retenue. Pourquoi je tenais tant à être de la partie ?

CAP SUD ART : Rapprocher l'Art du grand public

En 2015, je publiais un article pour le Goethe Institut. Le titre : De l’intérêt de la performance artistique en rue. Ce fut à la fois un exercice et un honneur pour moi en tant que blogueuse culturelle. A l’instar de journalistes culturels du Sénégal, de la Tanzanie, du Cameroun, du Zimbabwe, de l’Afrique du Sud, du Mali, et du Nigeria, je fus donc publiée. L’article est disponible ICI.

Noucy Boss : Entre insolite et originalité

Entre insolite et originalité, mon cœur balance. Une chose est certaine, Noucy Boss nous offre là quelque chose d'atypique. Le 7 avril 2017, il dévoile le clip du titre "Tu as zayé". En nouchi, langue des rues abidjanaises, "Tu as zayé" signifie "Tu as déconné". 

Crush : L'empreinte féminine de Maurhy Fondio

Alors, ne vous attendez pas à un long article plein de détails techniques et autres blablabla certes importants, mais que je réserve quelque chose de plus consistant sur le webzine Culturiche. J'ai été à une exposition la semaine passée et j'ai eu un véritable coup de coeur. Vous pouvez me lire et/ou écouter l'échange très instructif que j'ai eu avec l'artiste.

Bassam : Il y a la vie ici !

Inside out Project consiste au collage de portraits en pleine rue dans un quartier avec une situation ou une histoire particulière. Très honnêtement, je ne saisissais pas forcément l'intérêt du concept en dehors de ses aspects esthétiques et atypiques. Et puis je me suis renseignée, je me suis documentée.

Jean Servais Somian : La passion du design.

Jean Servais Somian : La passion du design.

Rencontre avec un artiste visionnaire qui recherche l'unique dans l'utile: Jean Servais Somian, designer ivoirien.

Tweets

C'est ce qu'on appelle une offre excitante pour story tellers curieux et dynamiques. Faites passer le message ! Cc… https://t.co/g9G90QxxOh
Orphelie (Yesterday)
RT @MylneFlicka: #Team225 @OrphelieThalmas #Team221 @ibukandjoli #Team237 @ChouchouMpacko Ça peut intéresser des jeunes autour de vous…
Orphelie (Yesterday)
@MylneFlicka @ibukandjoli @ChouchouMpacko Merci @MylneFlicka ! 👌
Orphelie (Yesterday)
RT @culturiche: Exposition : L’homme descend du songe https://t.co/aHmNyBr8nf
Orphelie (Yesterday)
RT @culturiche: L’iphoneographe Bénédicte Kodjo expose Hôtel Emmanuel https://t.co/3yHYTetUfC
Orphelie (Yesterday)